l’histoire de l’Ile Maurice version courte!!!

Il était une fois ….. il y a très longtemps ……..

Les Arabes

 En 1502, les Arabes ont découvert, tout à fait par hasard, trois îles qui représenteront les Mascareignes; la Réunion, Maurice et Rodrigues. Ils appelleront Maurice, Dinarobin, ce qui signifie Île argentée. Ils mirent l’île sur la carte du monde et passeront leur chemin.

Les Portugais 

Quelques années plus tard, en 1507,   les Portugais, s’écartant de leur route vers l’île de Ceylan et le sud – est asiatique et par la force du destin, découvrirent  l’ île Maurice qu’ils appèleront Cirne ou l’ île Cygne. (probablement parce qu’ils y trouvèrent la forme d’un cygne). Mais la encore, les Portugais n’y virent aucun intérêt dans l’île.

Les Hollandais 

En 1598, huit navires hollandais faisant partie d’une expédition vers le sous-continent indien, furent séparés après avoir passé le cap de Bonne-Espérance. Trois d’entre eux trouvèrent refuge à Madagascar et le reste naviguèrent  directement vers l’île Maurice où en raison du mauvais temps, ils durent débarquer. Ils nommèrent  l’île, Prins Mauritz van Nassaueiland en référence à leur prince Maurits, de la maison de Nassau, et de leur vaisseau principal le «Maurice». A partir de ce moment, l’île fut  utilisée par les Hollandais comme escale. Ils détruisirent une grande partie de la forêt d’ébène pour être en mesure d’introduire la canne à sucre de Java. En 1615, le naufrage et la mort du gouverneur Pieter Both (une montagne, surplombant Port-Louis, porte son nom), conduiront les marins hollandais à considérer la route comme étant maudite et ils l’évitèrent autant que possible. L’île fut définitivement abandonnée en 1710, en raison de difficultés telles que cyclones, sécheresses, infestations de rats, manque de nourriture (oui, ils ont mangé tous nos dodos ….) et maladies.

Les français 

En 1715, Guillaume Dufresne d’Arsel, accostât  et prit possession de l’île au nom de la France et la nomma « Isle de France ». Mais ce sera  Mahé de La Bourdonnais en 1735, qui développera l’île efficacement et lui donna toute son importance. Il établira Port-Louis comme base navale et le centre de la construction navale. Il construisît  la Maison du Gouvernement , que vous pouvez toujours voir dans le centre de Port-Louis en face du port, le Château de Mon Plaisir à Pamplemousses   dans le centre du magnifique jardin botanique de Pamplemousses et la caserne. 

En 1806, le gouverneur, Charles Mathieu Isidore Decean, créa Mahebourg, en l’honneur de Mahé de La Bourdonnais. À partir de cette année jusqu’à 1810, l’île était gérée par des fonctionnaires nommés par le gouvernement français.

Les anglais 

En 1810, une forte expédition britannique fut envoyée pour capturer l’île. La première tentative échoua à  Grand Port en Août de la même année (la victoire des français sur les Britanniques est sculptée sur l’Arc-de-Triomphe à Paris … si vous avez la chance, allez voir) . Cependant, les Britanniques, avec leur esprit de combat,  revinrent en Décembre 1810, de Rodrigues, où ils avaient nourriture, eau et prirent de la force. Ils débarquèrent en grand nombre dans le nord de l’île et rapidement maîtrisèrent les Français. Par le traité de 1814, « Ile de France » fut renommée  Île Maurice et fut cédée à la Grande – Bretagne, ainsi que Rodrigues et les Seychelles. Les Britanniques  garantirent qu’ils respecteront les langues, les coutumes, les lois et les traditions des habitants.

L’administration britannique commença avec Robert Townsend Farquhar comme gouverneur. L’un des changements les plus importants qu’il apportera, fut l’abolition de l’esclavage, le 1er Février 1835. Au 19e siècle, les immigrants indiens arrivèrent via le Aapravasi Ghat pour travailler comme ouvriers sous contrat ainsi que les Chinois, pour remplacer les esclaves dans les champs de canne à sucre. L’élite franco-mauricienne avait le contrôle sur presque tous les grands domaines de sucre.

L’île Maurice indépendante

En 1947, les élections pour une Assemblée législative nouvellement créée marquera la première étape de l’île Maurice vers l’autonomie. Le marche vers l’indépendance pris de l’ampleur après 1961, lorsque les Britanniques acceptèrent de permettre l’autonomie totale et une éventuelle indépendance. Maurice gagnera son indépendance le 12 Mars 1968. Le dernier gouverneur britannique, Sir John Shaw Rennie fut le dernier gouverneur général jusqu’en Août 1968 …….

C’est ainsi que commencera la belle histoire d’une petite île qui est maintenant une république et connue, partout dans le monde, comme étant un paradis sur terre ….. Alors, relaxez vous et commencez votre séjour inoubliable avec nous …. .

Mautrips.com

Vous souhaitez un renseignement ?
Nos conseillères se tiennent à votre disposition pour vous aider !

(+230) 549 827 48

info@mautrips.com

Newsletter

Ne manquez pas les promotions et les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.

2018 © Mautrips.com – Design et développement par De Visu Stanprod

Fermer le menu
×
×

Panier